« Ice & Cream » de Florence Grivel et Julien Burri

ice-cream_BAN

Des glaces en hiver, quelle idée surprenante ! Et pourtant, je fonds devant les jolies couleurs pastel des jolis cônes et bâtonnets aux mille teintes de Florence Grivel, si fidèlement reproduits par les éditions Art&Fiction. Dans un bel écrin couleur kraft, chaque page nous fait saliver. Roses, bleues ou vertes, les aquarelles ont la saveur de l’enfance, des chaudes journées d’été, des balades en Italie, des glaces à l’eau qui dégoulinent, des doigts qui collent. Drôle d’idée que de peindre cette série, idée fixe addictive. Et dans toute cette fraîcheur, retrouver un cœur fondant, marron glacé : les textes de Julien Burri.

FUSÉE
Une fois retiré l’emballage
la glace vient à toi
son âme : le froid.
Tu lis : « Rocket, créée en 1969, à l’occasion de la conquête de la Lune »
« Arômes orange et ananas. »
Lorsque tu étais enfant : c’était seulement orange et blanc,
tu mangeais les couleurs
des essences pures.
Le sorbet venait d’une autre galaxie.

Mutin Julien qui éveille pour nous ses madeleines de Proust, si souvent aussi les nôtres. Pous-pous, magnum, extrême fraise, gelato, fusée, esquimau, mars glacé. En quelques mots, comme un poème, se dessinent une situation, une occasion, un prétexte. Plages et cinémas, congélateur et salon de thé, et comme un supplément chantilly, une pointe impudique, une langue qui lèche, vient parfaire les souvenirs enfantins. Le désir détruit son objet vient nous susurrer Julien Burri, gober sa glace avant qu’elle ne fonde, ne serait-il finalement pas si anodin que ça ? Chacun y trouvera son compte, sa dose, sa came, et saluera au passage l’artiste – les artistes ! – inspirés par notre bien commun. Changeons de regard sur ce qui nous entoure, replongeons-nous avec volupté dans le désir assouvi, le besoin de sucre, si primaire et si jouissif.

GELATO AL PISTACCHIO
Dans les rues de Venise
il gelato fondait trop vite
tachait ton t-shirt.
Tu n’arrivais pas à suivre
le temps
tu avais 15 ans
peur de la lumière, des regards.
Tu l’as jetée dans un canal
elle flottait, la glace à la pistache, dans l’eau verte.

Pari éditorial un peu fou, comme seul savent se le permettre les belles maisons d’édition, série limitée et tirages numérotés, Ice & Cream est un caprice savoureux. Du genre de ceux qui nous font geindre à 3 heures de l’après-midi, sous un soleil brûlant, ou à 11 heures du soir, dans une envie sucrée : chéri, va me chercher une glace ! Pari fou mais réussi, livre objet magnifique, plaisir des yeux, des papilles et des coins de la bouche qui sourient, un cadeau à se faire, sans l’ombre d’un remords.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Par Amandine Glévarec

Logo de l'éditeur, (ill. Florence Grivel), Ice & Cream, Art&Fiction, 2014, 66 p.
ISBN 9782940377855978-2-940377-85-5

Les commentaires sont désactivés.